samedi 13 décembre 2014

Pourquoi et comment je vais baisser les impôts

Il y a deux politiques différentes pour la gestion d’une ville ou d’un pays :

1) On baisse les impôts et les prestations sociales. Ça s’appelle le libéralisme.
2) On augmente les impôts et les prestations sociales. Ça s’appelle le socialisme ou le communisme.

Si on baisse les impôts et qu’on diminue les prestations sociales, on encourage les gens à travailler. On appelle ça « gagner le fuit du labeur ». Tout individu a les mêmes chances de réussite.

Si on augmente les impôts et qu’on augmente les prestations sociales, on encourage les gens à ne pas travailler et c’est la ruine de la commune, du département, d’une région ou d’un pays. On appelle ça « faire de l’assistanat ». Les entreprises et les gens qui veulent travailler vont voir ailleurs. Seuls les individus proches du pouvoir en place ont une meilleure vie, tous les autres sont écrasés par le système.

Si je suis élu, je baisse les impôts locaux (particuliers et entreprises) de 5% dès la première année afin d’envoyer un message fort disant : bienvenue à ceux qui viennent ici pour travailler et gagner de l’argent. On résout ainsi en parti le chômage.

Si je baisse les impôts, c’est parce que je ne vais plus financer que les dépenses publiques, dépenses qui sont de la charge de la collectivité. Exit, les dépenses d’ordre privées qui normalement ne devraient pas être financées par la collectivité.

Les associations, quelles qu’elles soient ne seront plus financées par mon intermédiaire. Ne vous inquiétez pas, j’ai une association et il existe d’autres moyens de se financer : les adhésions, les dons, les ventes de produits ou de services.

Une collectivité territoriale n’a pas vocation à s’accaparer de vos richesses afin de les distribuer à d’autres.
Une collectivité territoriale comme une commune a pour rôle de bien gérer les services de sa ville au mieux des intérêts de sa population.

Mes promesses sont les suivantes :
- Baisse des impôts.
- Baisse des prestations sociales.
- Arrêt des financements d’entreprises privées ou religieuses.
- Redonner à la ville une image propre et accueillante.
- Donnez aux citoyens la possibilité d’intervenir dans le débat public en leur permettant de participer aux décisions qui les concernent.
- Faire toute la transparence dans l’utilisation des dépenses publiques. Ce sont vos impôts qui financent les dépenses publiques, vous devez donc avoir votre mot à dire.

Je n’ai pas la prétention de tout connaître et je ne veux pas servir l’intérêt de quelques particuliers. La seule chose qui m’importe, c’est l’intérêt général. Chaque décision que je prendrai pourra être vu et discuté par les citoyens afin que la majorité de la population soit d’accord avec mes décisions.
Je souhaite être un représentant du peuple, élu par le peuple pour servir les intérêts du peuple et non le représentant d’un parti ou de quelques communautés pour servir leurs intérêts.

Je m’appelle Thierry CUMPS et je souhaite être candidat aux prochaines élections.

Je compte publier prochainement un livre intitulé « Si j’étais maire… », et je vais prendre comme exemple ma ville du Bourget situé en Seine Saint-Denis, une ville moyenne de 15.000 habitants.
Je vous livrerai sur ce blog la primeur de mes réflexions.

La suite prochainement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire